lundi 29 juin 2009

Le corps de la Femme que j'aime...



Nous sommes allés à la mer, ce week-end. Le soleil a chauffé le corps de ma chérie, allongée sur le sable... et tout cela a, quelque peu, chauffé mon esprit...

J'ai pu l'observer, la toucher, la sentir... L'odeur du sable, de la mer sur sa peau me transporte. Ses seins semblent gonflés par le désir. Ses longues jambes fines appellent à s'ouvrir... J'ai envie d'elle. Je pose ma main contre sa cuisse, remonte doucement vers sa hanche, parcourt du bout de doigts son maillot de bain, glisse dans l'ouverture, caresse ses poils, le haut de son sexe, effleure son clitoris. Sa poitrine se soulève... J'entends sa respiration.

Elle me dira plus tard que j'aurais pu la prendre, là, sur le sable tant mes caresses l'excitaient, tant elle avait envie de ma queue...

Petite séance photo : je prends l'appareil pour immortaliser l'instant. Je veux garder l'image de ce corps qui me plait tant, chauffé par le soleil, excité par mes caresses... J'ai envie de m'installer en elle, la pénétrer doucement, lui faire l'amour, là, sur le sable, au regard de tout le monde...

Stupide éducation qui a placé le sexe au rang des choses interdites... Ou est-on aller chercher que donner du plaisir ne devait se faire que dans notre intimité ? Stupide, complètement stupide...

La séance photo n'a rien arrangé, bien au contraire. J'ai de plus en plus envie d'elle... Elle se tourne vers moi, me sourit, pose sa main sur mon sexe, tendu sous mon maillot de bain. On se moque des gens qui nous entourent. Elle presse ma queue, doucement. La caresse tout le long... Effleure mes couilles...

Bordel, je vais la baiser si elle continue ainsi. Ce petit jeu lui plait. M'exciter ainsi, en public, m'empêche d'aller plus loin. Elle le sait, elle s'en amuse... Putain, elle me plait cette chienne... Je l'aime comme un fou. Elle me transporte, me transcende, me rend beau, m'épanoui, m'apporte un bonheur immense... Oui, mais à ce moment précis, c'est plus à son vagin que je pense et à ma queue qui s'y glisse doucement...

Nous décidons de rentrer, nous ne sommes qu'à quelques minutes de chez nous pour terminer, à l'ombre de notre appartement, ce que nous avons commencé, au soleil, sur la plage...

Merci mon amour pour ces moments passés ensemble.

Je t'aime.

Ton homme.

17 commentaires:

M. Chapeau a dit…

Ah, la plage, quel lieu de tentation. Cette complicité entre vous me plait énormément. Choyez-vous bien !

Camille a dit…

:)


Bize

Moura ao Luar a dit…

Belo o amor :-) e o prazer

Dixhuitplus a dit…

... superbe... bravo pour ce très joli texte.

doiSabores a dit…

Tudo vale a pena quando o sol aparece...
Beijos saborosos

El hada a dit…

=) ♥

Mi-Loo a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Mi-Loo a dit…

Je vous découvre....et suis déjà fan...Très joli récit

peter pan a dit…

très joli moment d'érotisme
je partage

Mota a dit…

Voici ce que l'on appelle brûler de désirs. L'oubli du monde aux instants de sensualité.

1manview a dit…

instants de sensuels de la vie .. Apprécier .. magnifique post

Brigga a dit…

trop trop hot! moi j'ai envie de croire en l'amour et en une belle paire de couilles que je pourrai tripoter, rien qu'en vous lisant!
kiss les lovers, et merci pour ces moments qui font envie!

Luna a dit…

Sensualidade e bom gosto.
Bj

oxanne et jori a dit…

Ah, Les souvenirs de vacances, on devrait pouvoir vivre en maillot toute l'année. La secretaire du boulot, la marchande de pain, le docteur, la caissière, le plombier, la factrice....
allez hop, en maillot !!

inphotobox a dit…

extra cool pose !

Mayday a dit…

Merveilleusement excitant!
Cependant, ce qui m'a le plus émue c'est le passage " Elle (...) me transcende, me rend beau.." qui laisse transparaitre une sensibilité masculine, insoutenablement excitante et émouvante à la fois, que peu d'hommes expriment.
Dommage que vous n'ayez rien publié depuis aout..
Je vous souhaite une fin d'année des plus jouissives :))
@u plaisir de vous relire très bientôt!

* Leslie * a dit…

Quel joli corps!

Je deviens membre e votre blog ;)

Bises!