vendredi 28 mai 2010

Je rêve de ton cul...











Je rêve de ton cul, c'est comme ça
Moi qui ne rêvais plus, plus trop le goût à ça
Je rêve de ton cul tous les soirs
Je rêve de la rue que j'emprunte pour venir le voir

Je rêve de ton cul nuit et jour
Il est mon salut, ma plus belle histoire d'amour
Je rêve de ton cul et je n'y peux rien
Je remets mes rêves et toute ma vie au creux de tes reins

Je rêve de ton cul, je l'adore
C'est la plus belle vue, elle vaut son pesant d'or
Je rêve de ton cul, tu es si belle
C'est Dieu qui t'a voulue et moi, je remercie le ciel

Je rêve de ton cul sans arrêt
Mon cœur est à nu, jusqu'où tout ça va-t-il aller ?
Je rêve de ton cul. Dieu que j'aime ça
Comme un ange venu, tu es venue t'asseoir sur moi

3 commentaires:

Angèle et Ibid Norio a dit…

je comprends ces envies... moi c'est souvent aussi !
A+

Kinky a dit…

C'est charmant

chilina a dit…

De belles envies que l'on voudrait soi même susciter :)
Amitiés