dimanche 16 mai 2010

Episode 3 - Débats...

...sur nos ébats...

Episode 1 - L'invitation : Ma rencontre...
Episode 2 - La seconde rencontre...


Je ne lui donne pas le choix... j'écarte ses bras et embrasse ses seins en les mordillant légèrement... au travers de son soutien gorge...

Elle ferme les yeux...

Mes mains passent derrière elle et dégrafe son soutien gorge... Elle relève la tête et prend un grande inspiration... comme libérée... comme soulagée... Etait-ce qu'elle attendait pour faire tomber les dernières barrières...

Je m'engouffre, le visage au milieu de ses seins... me laissant porter par l'odeur de sa peau brune... Elle est magnifique, très belle, très sensuelle, très excitante... Ses seins sont beaux, parfaits, plantés là sur ce corps tout aussi parfait...

J'embrasse son sein droit, presse de ma main son autre sein... C'est bon, c'est délicieux, sensuel, torride...

Ma main droite glisse derrière son dos pour se poser sur ses fesses. Je caresse son sillon au travers de sa culotte qui est le dernier rempart...

J'ai envie d'elle, j'ai envie de la prendre, de la pénétrer, de la faire jouir, de la faire crier... J'ai envie de monter sur elle, de l'explorer, de la parcourir, d'entrer en elle.

Je me relève, la porte dans mes bras. Elle entoure mon bassin de ses jambes et appui son sexe sur mon sexe dur... Je fais un mouvement de bassin comme si je lui faisais l'amour. Ses bras m'entourent les épaules, elle me regarde dans les yeux, me souris et m'embrasse. Pour la première fois, je la sens bien, détendue. Elle m'appartient corps et âme...

Je me retourne et la dépose délicatement sur le canapé. Je me retire doucement de ses jambes et de ses bras et m'agenouille devant elle. Elle garde ses jambes écartées et je dépose un baiser sur son sexe, un premier, puis un second, puis un troisième pour finir par écarter sa culotte et embrasser son con... Mon Dieu, son sexe, son sexe, entièrement épilée, doux, magnifique, absolument magnifique... Je descends son dernier sous vêtement jusqu'à ses chevilles et entreprends de l'embrasser à pleine bouche, à pleine vulve...

Son odeur pénètre mon nez et me fait bander encore plus fort... Je me délecte de sa mouille. Ma langue s'immisce dans le moindre petit endroit de son sexe... Elle gémit. Je l'écoute tant en la léchant. Putain, je bande, je bande à m'en faire mal.

Je me relève doucement, la regarde, lui sourit comme un gosse. Je suis bien. Je m'approche d'elle et lui susurre à l'oreille : "Tu me plais...".
Elle me réponds : "Toi aussi...".

J'entreprends de l'embrasser doucement, en caressant ses seins tout aussi doucement. Elle est toujours dans la même position, jambe écartée avec, cette fois-ci, plus rien pour la protégée. Je frotte mon sexe, encore emprisonné dans mon sous-vêtement, contre son sexe. Je lui fais l'amour...enfin presque. Il manque l'essentiel, la pénétrer. Mais dans ma tête, je lui fais l'amour, je la baise, je la prends. Mes mouvements sont réguliers, mon bassin va et vient... Ce mouvement me procure des sensations folles, indescriptibles, profondes, envoutantes, excitantes... Je n'en peux plus...

Je me recule doucement. Elle se relève un peu et s'approche de mon sexe. Sa main droite le saisi doucement au travers de mon sous-vêtements, le soupèse, le caresse, l'apprécie dans toute sa longueur, avec toute sa rigidité... Elle caresse mes couilles de sa main gauche. Cette sensation est magique. Elle sort mon sexe de sa cage et le regarde, s'approche et l'embrasse. A quoi pense-t-elle ? Je ne me pose la question qu'une demi-seconde jusqu'à ce que, à nouveau, elle embrasse mon sexe. Le contact de sa bouche me transporte. Je lève la tête et prends une grande inspiration. Mon coeur bat à tout rompre. Elle me caresse doucement de haut en bas, passe son pouce sur mon gland, la serre doucement. Je bande comme j'ai rarement bandé, gonflé de désir et d'envie... Elle se recule et se rassoie dans son canapé, toujours jambes écartées... Je regarde son sexe qui est là, légèrement entrouvert et qui m'invite à cette rencontre de nos deux corps, à l'unisson...

Je lui propose de mettre un préservatif, si elle le souhaite. Je ne veux pas la brusquer, la contrarier, je suis trop bien avec elle. Je ne veux pas que, la pénétrer, soit un moment qu'elle s'impose. Je veux, qu'au contraire, cet acte soit la continuité de ce moment magique passé avec elle.

Elle me regarde, me souris mais ne me répond pas. Je me tourne vers mon pantalon, glisse ma main dans la poche droite et en retire le sésame... celui qui me fera franchir la porte interdite... peut-être...

Je me déshabille complètement. Elle me regarde. Des questions me viennent. Est-ce que je lui plais ? Me trouve-t-elle beau ? Des questions bêtes... mais je suis nu devant elle, complètement nu devant une femme que je connais à peine. J'aime cette ambiance, cet électricité dans l'air, ce désir qui nous guide, cet envie de l'autre...

Le préservatif glisse sur mon sexe... Ma queue est dure, droite, fière.

Je m'agenouille devant elle et, à nouveau, embrasse ce sexe ouvert devant moi. Je glisse un doigt dans son vagin tout en léchant son clito... Elle se cambre. Ses hanches, son ventre, ses seins se relèvent dans un mouvement de plaisir. Je ne tiens plus. J'ai envie d'elle. Je relève mon visage, embrasse son ventre, remonte vers son nombril, approche de ses seins... Au moment où mes lèvres se posent sur son sein droit, le gland de mon sexe la pénètre tout doucement...

Elle prends mon visage entre ses mains, relève ma tête pour pouvoir me regarder et plonge son regard dans mon regard... ses lèvres s'entrouvrent en même temps que mon sexe la pénètre encore un peu plus, tout doucement. Que va-t-elle me dire ? Que va-t-elle m'interdire ? Elle ferme à demi ses yeux, je sens qu'elle veut me parler mais qu'elle a du mal... Elle prends son inspiration, tout doucement et avec difficulté me chuchotte... "Dis donc, garnement, je ne t'ai pas donné l'autorisation ???"... Dans un mouvement un peu brusque, elle m'attire à elle pour m'embrasser fougueusement... Cet élan, soudain, vers elle m'amène à la pénétrer totalement, de tout mon sexe... dans son sexe...


A suivre...

5 commentaires:

Mayday a dit…

Époustouflant! Au-delà de la magie de ces échanges passionnés, ce qui m'émeut le plus c'est ton émotion et tes états d'âmes. C'est une sacrée veinarde cette belle brune :)

orangesky a dit…

hum.

Séverine et Benoit a dit…

Merci Mayday pour tes commentaires... La suite, spécialement pour toi, bientôt... Bises. Benoit

Mayday a dit…

Spécialement pour moi? oh! C'est trop d'honneur! Merci!! ça m'excite ^^

Séverine et Benoit a dit…

Non Mayday, à la lecture de ton dernier commentaire, c'est moi qui suis "excité"... Attention, attention... Bises. Benoit