dimanche 28 décembre 2008

Les retrouvailles...

Chapitre 1 - Dimanche 09 Novembre 2008 : Nous
Tu as bien fait de ne pas rentrer...
Chapitre 2 - Dimanche 09 Novembre 2008 : Nous
Merci...
Chapitre 3 - Mercredi 12 Novembre 2008 : Eux
Réponse à notre jolie rencontre...
Chapitre 4 - Vendredi 14 Novembre 2008 : Nous
Notre nouvelle rencontre...
Chapitre 5 - Dimanche 16 Novembre 2008 : Eux
Que dire ? Que dire de plus ? Que dire de mieux ?
Chapitre 6 - Dimanche 23 Novembre 2008 : Nous
Le libertinage ou comment tirer le meilleur parti de l'autre...
Chapitre 7 - Dimanche 23 Novembre 2008 : Nous
Hôtel de mes envies, Hôtel de mes désirs...
Chapitre 8 - Dimanche 14 Décembre 2008 : Nous
Ils sont revenus

Ces retrouvailles ont été empreintes de plaisir et de chaleur.

Nous n'avons pas fait l'amour mais que de baisers, que de caresses, que de corps à corps avons nous échangé...
Nous sommes allés dans un bar gay pour la seconde fois, le "petit marais", à Nantes.

Il est toujours surprenant de voir des homos regarder des hétéros "s'échanger" ouvertement devant eux. Ils s'approchent en nous souriant, viennent à nous poser des questions : "Qui est avec qui ?", "C'est incroyable". Ils et elles sont trop ! Nous devrions être les premiers surpris de les voir s'embrasser mais non. Eux, ils ont l'habitude de se voir entre eux, s'embrasser, se toucher, se caresser mais de là à voir débarquer des hétéros échangistes... tout un programme...

Je revois encore ce jeune homo s'approcher, nous sourire, nous prendre dans ses bras en nous demandant s'il pouvait nous embrasser, une bise sur la joue, a-t-il précisé.

J'adore cette ambiance. On peut se laisser aller, sans pour autant faire l'amour, mais se laisser aller quand même. C'est bon, c'est délicieusement bon. La musique est enivrante, tout comme l'alcool. La chaleur monte vite dans cet endroit...

Nous avons passé une soirée fabuleuse comme toute celle que nous passons ensemble. Nous nous sommes retrouvé à 21h00 pour se quitter à 04h00. Je ne me souviens plus de tout tellement c'est allé vite, tellement c'était délicieux.

Mes amis, mes très chers amis, nous avons été très heureux de vous retrouver et nous avons hâte de vous revoir.

Voici le petit mot laissé par notre couple adoré, camarade de nos aventures libertines, ami de nos passions corporelles...

---------------------

Chers amis,

Pensée profonde un soir au coin du feu, je laisse aller le flot des images, des instantanés de la vie.
Le bonheur, souvent reviennent les amis.
Le bonheur est partout et à tout moment dans la vie, il se conjugue toujours avec une histoire d'amitié:
L'enfance, les amis de 30 ans, les amis de toujours, les amis perdus de vue; L'école, les copines de classe et puis les fiestas,les amitiés alcoolisées d'un soir, d'un été; Le boulot, les amis de galère, les amis de saison; les voyages, les amitiés outre-continents.

Et puis un tout nouveau genre d'amis, nos amis libertins. Amitié inattendue, inespérée. Amitié inédite, en devenir.
Une complicité intime et tendre. Quatre individus, deux couples que leur goût pour le plaisirs des sens, leur curiosité, leur envie de vivre quelque chose de plus, a réuni dans une relation qui pousse les frontières de l'amitié. Car grâce à cette profonde amitié, notre relation peut devenir charnelle et généreuse. L'amitié est la base de cette aventure à quatre, l'attirance physique en est le moteur. Leurs jolis minois sont craquants, leurs charmantes personnes dégagent un sex-appeal irrésistible. Le courant passe et nous électrise tous. Ce sont des sensations fortes, fraiches, fracassantes, frappa dingues...étourdissantes, ahurissantes, envahissantes, enrichissantes.

Une relation unique et une place unique dans nos cœurs nos corps et nos pensées. Soyez en assurés.

Pensée profonde , mais rares sont celles qui méritent d'être partagées, celle-ci je vous la livre puisque vous me l'avez inspirée.

Joyeux noël!

Tendrement, Séverine.

---------------------

J'aime ce texte, j'adore ce texte. Nous aurions pu l'écrire ainsi, à la virgule près, sans rien changer.

Il est certain que notre amitié, fusse-t-elle encore jeune, n'en est pas moins forte et véritable. Elle est le socle de notre relation. Le sexe s'appuie dessus. Il se pose tranquillement sur cette force tranquille. C'est grâce à cela que nous vivons avec tant de passion nos étreintes.

Je vous remercie d'être ainsi, entré dans nos vies. Tout y est merveilleux.

Vous êtes beaux, nous sommes aussi plutôt canon. Vous êtes intelligents, nous pensons l'être aussi. Vous êtes élégants, nous aussi. Vous avez tout pour plaire, idem. Vous vous aimez. Nous nous aimons.

Ce qui nous arrive est incroyable, incroyable.

Je vous embrasse tendrement tous les deux.

A très très très bientôt.

Benoit

1 commentaire:

alex et frank a dit…

vos retrouvailles,
chaque rencontre avec eux semble provoquer beaucoup d'émotions tant corporelles que intellectuelles.La légèreté semble se dégager de vos etres. Vous avancez a 4 ds un merveilleux monde que chacun ne peut vraiment totalement gérer...Quelle invitation au voyage!
des bicou a vous 4!
ps: Le bar d'homo me dirait bien, egalement Frank j'en suis sur!Comme c'est mignon les bises sur la joue...

L'amitié libertine?
A vous lire, tout semble "féerique", et nous attire, excité et parallèlement, nous questionne? L'amitié, le sexe s'accouplent et cela ressemble un cocktail détonnant...si on y ajoute une touch'de sensualité, tout est possible....effectivement on devient généreux pour soi et pour l'autre....
Quelle douce relation, presque "envieux"....lol des bisous!!!